cellulite

Le guide de votre bien-être à domicile

La cellulite aqueuse : les capitons des minces…

La cellulite aqueuse

© Domenico Gelermo - iStockphoto

La cellulite aqueuse comprimant vaisseaux sanguins et lymphatiques, entraîne un mauvais drainage de l’eau et des toxines (rétention d’eau). Cette infiltration des tissus, accompagnée d’une dégénérescence des fibres de collagène, aboutit à un aspect bosselé. Elle est diffuse, souple au toucher. Visible en permanence, elle élit domicile également chez les femmes minces. Liée à des problèmes circulatoires, elle est aussi accentuée par la sédentarité. Le drainage lymphatique est un traitement efficace.

  1. Insuffisance veineuse et cellulite
  2. Le drainage lymphatique
  3. Les bons réflexes anticellulite aqueuse
  4. Sport et gymnastique anticellulite aqueuse
  5. Les bas et chaussettes de contention
  6. La cellulite mixte

Insuffisance veineuse et cellulite

Les problèmes veineux sont à traiter dès leur apparition pour ne pas favoriser l’installation de cette

intruse qui épaissit la silhouette.

Traiter la maladie veineuse à ses débuts permet, en outre, d’éviter l’apparition de varices.

L’insuffisance veineuse se manifeste, dès l’adolescence, par des jambes lourdes, marbrées, gonflées, accompagnées parfois de fourmillements en station debout, voire de varicosités.

Le médecin prescrira des « veinotoniques » qui limiteront la dilation des veines.

Tandis que le kinésithérapeute effectuera des massages vasculaires et mettra en place une gymnastique spécifique.

Au quotidien, quelques bonnes habitudes sont à adopter.

Procéder chaque jour à des douches froides sur les jambes, surélever l’extrémité du lit.

Massez chaque jour les zones cellulitiques, du bas vers le haut.

Et pratiquez une activité physique douce et régulière : marche, natation, bicyclette.

Malgré la mode, ne pas porter de vêtements serrés (ceinture, bottes, jeans).

Privilégiez les matières souples et fluides.

Choisissez de bonnes chaussures, (talons de trois à quatre centimètres).

Les talons hauts diminuent l’efficacité de la fonction de pompe exercée par les muscles, fonction qui permet d’activer la circulation dans le haut des cuisses.

Or, sans circulation, pas d’élimination des graisses.

Pour de grandes marches, les talons hauts devront donc demeurer dans leur boîte.

Réservez les aux sorties et invitations où quelques pas seulement séparent le cinéma du restaurant !

Le drainage lymphatique

Le remède à une cellulite aqueuse est une technique de massage doux appelée « drainage lymphatique », pratiqué par un kinésithérapeute.

Il facilite la circulation de la lymphe dont il convient de rappeler l’importance.

Le système lymphatique transporte les lipides dans l’organisme et participe à l’élimination des déchets.

Il intervient dans le système de défense, en diffusant les leucocytes (globules blanc), cellules du système immunitaire.

Il est recommandé, pour solliciter l’ensemble du système lymphatique, de ne pas masser uniquement les zones infiltrées mais l’ensemble du corps.

Le praticien exerce sur la peau du patient une série de mouvements répétés, circulaires et en spirale, sur les zones lymphatiques.

Cette action a pour résultat d’évacuer le liquide lymphatique vers les ganglions puis en direction du c½ur.

Une partie des déchets accumulés dans l’organisme est ainsi éliminée.

Durée : une heure.

Les bons réflexes anticellulite aqueuse

Veillez à une alimentation équilibrée.

Inscrivez les protéines au menu (viandes maigres), poisson, ½ufs qui contribueront à transformer les graisses en muscles.

Dans le cadre d’un régime anticellulite aqueuse, sélectionnez les aliments riches en antioxydants (pommes, citrons, pamplemousses, oranges, cerises, choux, noix) et vitamine P (oignon rouge, pulpe des agrumes) dont l’action bénéfique sur les cellules veineuses est reconnue.

Incluez des fruits et légumes diurétiques : ananas, pamplemousses, poireaux et céleris, excellents pour aider au drainage des excès d’eau.

Consommez aussi régulièrement de la vitamine E qui constitue également un excellent antioxydant (anti vieillissement).

On la trouve, par exemple, dans les céréales, les amandes, le foie de morue, et l’huile d’olive.

Supprimez le sel, favorisant la rétention d’eau.

Méfiez vous du sel caché dans les plats industriels, les viennoiseries, certains pains, le fromage, les eaux minérales.

Déchiffrez les étiquettes au supermarché.

Consommez chaque jour des légumes : fenouil, céleri, légumes secs, ail.

Des fruits frais, (pulpe), à choisir parmi : citrons, raisins, prunes, groseilles, myrtilles, cassis, pamplemousses, abricots, cerises et mûres.

Buvez de l’’eau, du thé vert.

Enfin, supprimez le tabac ! Mauvais pour tout, il entrave lui aussi la circulation sanguine et est contraire à la bonne oxygénation des tissus.

Cultivez la détente, chassez l’anxiété, le stress, générateurs d’ondes négatives qui activent la sécrétion de catécholamines, particulièrement néfastes puisqu’elles accélèrent la fabrication du tissu adipeux.

Le sport, encore et toujours répondra à la recherche d’un bon équilibre nerveux.

Sport et gymnastique anticellulite aqueuse

Evitez les mauvaises postures, comme se tenir les jambes croisées.

Ne pas restez pas assis pendant des heures devant votre ordinateur.

Levez vous régulièrement, pour relancer la circulation sanguine.

C’est bien la position assise qui favorise la cellulite.

Elle entrave, en effet, toute circulation dans le haut des cuisses.

Marchez ! C’est excellent pour la circulation ! Montez les escaliers à pied.

Franchir les marches deux par deux renforce les fessiers.

Debout, assis, au bureau ou au restaurant, pratiquez une gymnastique statique : serrez les fessiers.

Une contraction de six secondes puis un relâchement.

Pratiquez une série de dix contractions plusieurs fois par jours.

Résultat garanti ! A oublier l’arrêt de métro, de bus, en bas de chez soi.

Marchez une ou deux stations plus loin.

Idem pour la voiture, à oublier pour se rendre chez le boulanger.

La gymnastique anticellulite aqueuse est particulièrement efficace, dans l’eau ! Aquagym, natation, et aussi l’aquabike, encore appelé aquabiking ou aquaycling.

Cette nouvelle activité est pratiquée à Paris dans les piscines des salles de fitness (8e, 12e, 17e)) et en régions (Antipolis, Aubagne, Mont Saint Michel, Troyes, Montbéliard, Pessac, Bouscat, Montpellier).

Elle associe vélo et aquagym.

Ici, c’est la résistance de l’eau qui exerce un drainage naturel du bas du corps.

Pour enregistrer des résultats, deux séances de quarante-cinq minutes par semaine sont recommandées.

Proscrivez les sports exigeant sautillements et pressions sur les veines : tennis, squash, aérobic, équitation, jogging.

Enfin, pensez à porter des collants et chaussettes de contention pour améliorer, au quotidien, la circulation sanguine déficiente.

Ils sont Indispensables à l’occasion des voyages en avion.

Les bas et chaussettes de contention

Les bas et chaussettes de contention soulagent l’insuffisance veineuse.

Encore faudra-t-il bien les choisir.

Pour être efficaces, ils doivent exercer une pression dégressive du pied vers la cuisse.

Etre serrés en bas, puis relâcher leur soutien en montant.

Attention à l’effet garrot, aux bas mal adaptés.

Une visite au phlébologue permettra de définir le meilleur soutien.

Quatre classes de contention sont disponibles.

Les bas de classe un et deux sont indiqués pour les insuffisances veineuses modérées.

A partir de la classe deux, la contention agit aussi sur les veines intramusculaires.

Les classes trois et quatre sont destinées aux insuffisances veineuses évoluées.

Les bas et chaussettes de contention s’achètent en pharmacie, sur prescription médicale et sont remboursés.

La cellulite mixte

La cellulite mixte associe deux ou même trois types de cellulite.

Attaquez sur tous les fronts ! Adaptez les conseils inhérents aux différentes cellulites : fibreuse, adipeuse ou aqueuse.

Adoptez une alimentation à la fois pauvre en graisse et limitée en sucre.

Retenez les aliments antioxydants et riches en vitamines.

Buvez beaucoup, plus d’un litre par jour.

En cas de surpoids, consultez un médecin qui aidera à suivre un régime raisonnable pour un délestage progressif.

(IMC supérieur à 25). Pensez aux activités toniques privilégiant l’endurance, à raison de trois séances par semaine d’au moins quarante minutes.

Choisissez le vélo, la natation et l’aquagym, favorisant le drainage.

En complément, tonifiez le corps par différentes activités : power plate, fitness.

Côté crème, la caféine jouera son rôle de déstockage.

Buvez du thé vert, des tisanes aux vertus drainantes.

Une fois par semaine, une boisson « brûle graisse », du repos et des repas légers.

Côté crème, la caféine jouera son rôle de déstockage.

Porter des bas et chaussettes de contention favorisant la circulation.

A lire aussi, sur le thème cellulite :

Objectif anticellulite, misez sur les plantes

Pensez aussi aux tisanes drainantes: vigne rouge, myrtille, cassis, frêne, reine-des-prés, badiane, queues de cerises. Ou digestives : menthe, verveine, réglisse, fenouil, acacia, sauge. Et, bien entendu, pensez au thé !

Crème anticellulite, une arme redoutable ?

Les actifs contenus dans un soin anticellulite freinent la capacité du tissu adipeux à fabriquer des lipides. Parallèlement, ils contribuent à dégrader les réserves de sucres et de corps gras.

Comment vaincre la cellulite ?

Deux femmes sur trois luttent contre la cellulite, inflammation du tissu conjonctif sous-cutané donnant à la peau cet aspect « capitonné », inesthétique. Elles disposent de nombreuses solutions pour la déloger.

Lutter contre les capitons à domicile avec les appareils anticellulite

Confier le traitement d’une cellulite fibreuse, adipeuse ou aqueuse à une esthéticienne est très motivant. Disposer de ses encouragements, du suivi de la perte de plusieurs centimètres de son tour de hanches est aussi très valorisant. Mais, les traitements en institut représentent un coût non négligeable. Il faut prendre rendez-vous, intégrer le soin dans un planning souvent chargé, y ajouter le temps de déplacement. Pas de découragement pourtant, D’autres solutions existent. Il suffit de miser sur les appareils anticellulite à utiliser chez soi. C’est une bonne alternative.

La cellulite adipeuse, un fléau pour les femmes… et les hommes

La cellulite adipeuse résulte d’une alimentation trop riche en graisses et d’un manque d’activité. Elle touche aussi les messieurs qui n’ont plus vingt ans. Ils présentent alors un tour de taille quelque peu avantageux. Cette « adiposité », est localisée sur l’abdomen (les fameuses poignées d’amour).

Les massages anticellulite en institut

Masser, palper, casser, ces maudits capitons, non pas à la main mais à l’aide d’appareils anticellulite. Avec un même objectif : l’éliminer, quelle que soit sa nature (fibreuse, adipeuse ou aqueuse).

La cellulite fibreuse, la cellulite des sédentaires

Bouger ! Pour ne pas donner prise à la sournoise cellulite fibreuse liée à l’inactivité. L’effet est immédiat : élimination des toxines et bonne circulation sanguine à la clé.

douche accessible






Stop aux Poils !