Le guide de votre bien-être à domicile

Cellulite

Actualités

Un peu d'histoire: la cellulite n'existait pas avant 1920

Avant les années 1920, figurez-vous que la cellulite, on s'en tamponnait littéralement le coquillard. D'ailleurs, étymologiquement, le mot veut littéralement dire "inflammation des cellules" (un peu comme dans appendicite). Vous pouvez même avoir une cellulite dentaire. Jusqu'en 1923, le mot cellulite recouvre tout un tas de pathologies de la peau, dont (mais ça n'est pas une maladie) ce que l'on appelle aujourd'hui communément la peau d'orange. Ce n'est qu'en 1923 et 1924 que sortent un rapport et un ouvrage qui lui sont consacrés.
C'est la chercheuse italienne Rosella Ghigi qui en a retracé l'histoire et "l'entrée dans l'imaginaire collectif" dans un papier passionnant. Elle explique : "En définissant le corps humain malade, la médecine contribue à la définition du corps humain "normale"". Les médecins d'alors décrivent ce qu'ils voient. La cellulite fait mal, mais seulement sous la pression. Ils créent alors la "maladie" cellulite par leurs observations. Selon eux, le corps "normal" ne doit pas avoir de cellulite.
Ils vont décrire la cellulite comme étant un amas de déchets concernant seulement le corps des femmes. Ainsi, Rosella Ghigi note la naissance précise de la cellulite aux années 1920. Il faut trouver des solutions extérieures à ce problème alors que le corps des femmes accumule des soi-disant déchets et subit une "intoxication". Chaque médecin y va de son commentaire.
Le surpoids, "symbole de vie moderne"
Pour raconter l'histoire de la cellulite, la chercheuse prend l'exemple de deux magazines féminins qui, dans les années 1930, vont la diaboliser et faire apparaître ce terme au fil des pages : Votre Beauté et Marie-Claire.
Au cours de cette période, le surpoids et l'obésité deviennent des "symboles de vie moderne" et des obsessions, "la graisse devint du coup moche et mauvaise" sous l'impulsion des médecins et des couturiers. Les articles sur la lutte contre le gras et les bourrelets se multiplient. Le corps doit être "malléable" et celle qui ne s'y plie pas est une faignante. Qui deviennent alors les principaux ennemis de la minceur et de la beauté ? La vie sédentaire et le travail de bureau des femmes.
Après avoir été intégrée à des articles sur le surpoids, la cellulite va développer une vie autonome. Des femmes affolées par cette nouvelle maladie "à la mode" vont envoyer des lettres pour poser des questions. C'est là que commence l'effet boule de neige. Ces magazines abondent dans le même sens : un corps de femme qui tend vers la modernité (elle travaille) serait porteur de toxicité.
Des cabinets et des charlatans vont commencer à proposer aux femmes des traitement soi-disant anti-cellulite. Et voilà donc que les techniques contre cette chose dont les femmes n'avaient aucune idée quelques années auparavant devient un commerce. Selon la chercheuse, c'est probablement sous la pression de ces cabinets médicaux que Votre beauté va publier des articles sur le sujet.

Un traitement selon votre type de cellulite

Graisseuse : C’est celle qui fond le mieux. Surtout logée sur les cuisses, les fessiers, le ventre et les hanches, elle est molle, non douloureuse et apparaît lorsqu’on pince la peau. La solution ? Combiner crème minceur déstockante et sport remodelant (gym, danse, fitness…). Après 40 ans, on veille aussi à entretenir la fermeté des tissus (massages, LPG).

Aqueuse : Elle s’accompagne de jambes lourdes et de gonflements : cette cellulite qui concerne aussi les femmes jeunes et minces est aggravée par une circulation veineuse et lymphatique paresseuse. Pour en venir à bout, on privilégie les activités physiques qui mobilisent les membres inférieurs : marche, vélo, natation, waterbike, massages drainants, manuels ou mécaniques, une alimentation pauvre en sucres rapides et en eau (moins de salades, moins de fruits, peu de sel). On fait des cures de thalasso et on utilise des crèmes drainantes à longueur d’année.

Fibreuse : Elle se voit sans qu’il soit nécessaire de pincer la peau. Essentiellement localisée sur les fessiers et les cuisses, elle est indurée et douloureuse car le collagène, fibreux, comprime les lobules graisseux. La recette pour en venir à bout ? Associer les massages manuels et mécaniques aux techniques médicales, sans oublier les crèmes drainantes et déstockantes.

Sport et cellulite: la natation élue meilleure sport anti-cellulite

Faire du sport d'accord, mais lequel choisir pour réduire cette peau d'orange qui colle à la cuisse ? Les coachs sont unanimes : l’ennemi numéro un de la cellulite est… la natation. Nager remporte la palme du meilleur sport contre les capitons, suivi de la marche rapide et du vélo. Précisions.

«Toute activité physique qui mobilise les jambes est efficace contre la cellulite, mais quand on nage le bénéfice est multiplié grâce à la pression de l’eau. Celle-ci mobilise les muscles, draine les tissus et réduit la rétention d’eau responsable de cet aspect peau d’orange», affirme Ariel Toledano, angiologue et auteur du livre 30 jours pour avoir de belles jambes (1). Selon le spécialiste, la résistance exercée par l’eau intensifie le travail musculaire et améliore le retour veineux.
Pour bénéficier des effets anti-capitons de la natation, nagez deux fois par semaine pendant au moins 45 minutes. Si vous souhaitez profiter pleinement de cette séance, emportez avec vous des palmes. Grâce à une plus grande résistance à l’eau - donc une difficulté supplémentaire - les muscles des jambes seront davantage sollicités. Pas besoin d’être une championne de natation pour bénéficier des effets anti-cellulite de la nage. «On peut même aller à la piscine avec des enfants et faire des battements de jambes pour bénéficer de l'effet massant de l'eau», souligne Stéphanie Kauffmann, coach chez Dynamo Cycling.
Pour celles qui abhorrent les couloirs surpeuplés de la piscine municipale, l’aquabiking est aussi une solution efficace contre la peau d’orange. «Le vélo aquatique est un must aussi pour agir sur la cellulite», écrit le Dr Toledano dans son livre. «Pédaler sur un vélo immergé permet non seulement de muscler les fesses et cuisses mais aussi de bénéficier de l'effet drainant de l'eau qui agit comme un massage palper-rouler. On peut voir les résultats à partir de deux séances par semaine pendant deux ou trois mois», assure Bryan Noël, coach d’aquabiking chez Aqua By.

Bien choisir ses vêtements quand on a de la cellulite

Il y a celles qui s’en fichent et celles que ça complexe. La cellulite ne connaît pas de limite (ni d’âge, ni de morphologie) : on peut très bien être mince et souffrir de peau d’orange. Et inversement. Pour que ce problème de peau ne vous gâche pas trop le quotidien, apprenez comment optimiser votre garde-robe pour camoufler son effet peau d’ orange. Et surtout, pour éviter l’effet loupe !
-Conseil numéro 1 : évitez les coupes trop courtes
La mini ? Bof, surtout si votre jupe est fluide ou si sa matière remonte sur les cuisses en marchant : vous prendriez le risque de dévoiler ce que vous préférez cacher. Surtout en été ! Même problème avec le short : évitez le modèle qui s’arrête sous les fesses : préférez-lui un short un peu long façon bermuda.
L’hiver, par contre, vous pouvez oser les coupes minis si vous choisissez des collants qui liftent et gomment l’aspect de peau d’orange. Hors de question de sortir avec un collant chair de mamie, mais de vous aider de collants opaques bourrés de deniers qui gainent la peau et liftent toute la silhouette.
Verdict : l’été, c’est non à la mini, mais l’hiver pourquoi pas ?
-Conseil numéro 2 : ni trop large, ni trop collant
Si vous pensez être à l’abri en noyant vos fesses, vos cuisses et vos hanches sous des tissus très fluides, vous faites fausse route. En bougeant, ils vont « accrocher » sur les capitons.
Si vous vous croyez aussi tranquille, les jambes et les cuisses bien planquées dans un caleçon noir, vous n’avez pas complètement tort. Mais encore faut-il redoubler de vigilance sur le choix du caleçon. Car plus que la forme du pantalon ou du short, c’est à la matière qu’il faut faire attention. Plus elle sera fine et souple, plus elle sera susceptible de laisser apparaître le relief de la peau.
Verdict : rien de mieux qu’un jean droit en toile de coton brut.
-Conseil numéro 3 : pédale douce avec les imprimés et les couleurs
Toutes les modeuses le savent : les imprimés, ça peut vite être problématique. Loin de nous l’idée de vous interdire de céder à la mode du pois, des rayures ou des fleurs, mais allez-y avec parcimonie. Plutôt que de céder à la mode du combinaison fleurie, optez pour une association aussi cool et encore plus élégante en mariant un top à fleurs avec un joli pantalon 7/8e qui a l’avantage de flatter toutes les silhouettes.
Côté couleurs, c’est un peu comme le choix du tissu. Les couleurs claires sont connues pour ne pardonner aucun défaut. C’est d’ailleurs tout le problème du pantalon blanc ! Qu’il s’agisse du nude, du beige, du rose millennial ou du jaune paille, redoublez d’attention en enfilant votre vêtement. Dans tous les cas, évitez le combo matières fines+ couleurs claires !
Verdict : surjouez les couleurs sombres, profondes et lumineuses.
-Conseil numéro 4 : faire ami-ami avec les robes
Vous hésitez encore entre la jupe crayon et le pantalon taille basse pour faire oublier votre peau d’orange ? Dans ce cas, pourquoi ne pas adopter la robe ?
Féminine par excellence, la robe est capable de camoufler toutes les formes de cellulites possibles. Vos capitons sont localisés sur le ventre ? À vous les robes taille empire. Ils sont sur les fesses ? Essayez les formes trapèzes, et surtout, des robes au tomber assez épais.
Verdict : été ou hiver, cellulite sur le ventre ou sur les cuisses, vous aurez toujours tout bon avec une robe chemise

Le palper-rouler sans appareil : le massage anticellulite à faire soi-même

La peau d’orange est un complexe pour toutes les femmes c’est pourquoi il faut à tout prix s’en débarrasser. Le palper-rouler fait partie des techniques les plus sollicitées pour y parvenir car c’est efficace bien que douloureux.

Le palper-rouler est une sorte de massage qui consiste à pétrir la peau afin de dissocier ses différentes enveloppes notamment l’hypoderme, qui est la couche profonde constituée de cellules graisseuses et le fascia, la membrane fine qui entoure les organes. Le palper-rouler déloge les graisses des tissus sous-cutanés et les travaille afin de les éliminer. Le mouvement palper-rouler va du bas vers le haut afin de réactiver la circulation veineuse et lymphatique et déloger les graisses mobilisées par les voies naturelles (sueur et urine). La peau devient plus lisse et plus ferme même si cela ne garantit pas une perte de poids. L’utilisation d’une crème anticellulite ou minceur déculpe l’effet du massage. Pour les cuisses, il faut chauffer du bas vers le haut avec des frictions pour activer la circulation. Ensuite, faire de petits ronds énergiques dans le sens des aiguilles d’une montre. Puis pincer une large zone de peau entre le pouce et les autres doigts en poussant avec le pouce et faire rouler le « pli » entre les doigts tout en maintenant le mouvement du bas vers le haut. Pour le ventre, il faut faire des mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre. Mettre les mains sur les hanches et les faire glisser horizontalement l’une de droite à gauche et l’autre de gauche à droite puis revenir à la position initiale. Les mains se retrouvent au niveau du nombril et l’une passe en dessous et l’autre au-dessus.

Cellulite sur les cuisses : comment les éliminer en 5 étapes ?

Les cuisses sont la zone de prédilection pour la cellulite. Peu importe l’âge ou la corpulence, cette zone est souvent touchée et cela complexe de nombreuses femmes. Pour s’en débarrasser, voici nos conseils en 5 étapes.

-La nourriture : la cellulite est souvent causée par un problème de circulation sanguine, un déséquilibre hormonal et aussi par une mauvaise alimentation à cause du stockage des graisses. Bien choisir sa nourriture est un excellent moyen pour combattre la cellulite. Les mauvaises graisses sont à bannir ainsi que l’excès de sel et de sucres ajoutées. Il faut boire de l’eau à quantité suffisante tout au long de la journée c’est-à-dire 1,5l mais pas plus de 2l. Le matin ou le soir, le thé vert est un bon recours. Il faut aussi favoriser les fruits rouges et les aliments riches en antioxydant.

-Les exercices ciblés : pour des cuisses galbées et toniques, la natation est un bon choix mais les sports de fond également. Si vous n’avez pas trop le temps de faire des exercices spécifiques en salle, la corde à sauter est une excellente alternative à faire chez-soi. Il y a aussi les squats qui raffermissent les fesses et les cuisses en même temps. 5 séries de 15 tous les jours est l’idéale mais vous pouvez le faire 4 fois par semaine pour avoir de bons résultats.

-Les massages : le massage minceur devrait être adapté selon le type de cellulite. Pour la cellulite adipeuse le palper-rouler et le pétrissage sont efficaces. Pour la cellulite aqueuse, il faut glisser les mains le long des cuisses en effectuant une pression pour drainer. Quant au type fibreux, le massage est beaucoup plus douloureux car il faut faire des frictions circulaires avec le poing fermé.

-Les soins : en général les soins ne produisent pas un effet miracle mais les crèmes anticellulite accélèrent la réduction de la cellulite associée au sport, à une bonne alimentation et au massage. Il faut choisir des crèmes à base de caféine.

-La relaxation : le stress et le trouble de sommeil sont des facteurs aggravants de la cellulite. Pour trouver une vraie sérénité et ressentir le bien être du corps, il faut miser sur des activités relaxantes et bienfaitrices comme les balades, la marche, le yoga, les étirements ou autres.

Venir à bout de la cellulite sur les fesses : les meilleures méthodes

Qui ne rêve pas d’avoir un joli fessier bien rebondi ? Mais petit ou gros, les fessiers ne sont pas épargnés par la cellulite. Avec les vergetures, la cellulite sur les fesses est devenue un problème fréquent chez les femmes et avec l’arrivée de l’été, le port de bikini oblige à trouver des solutions pour les éliminer. Il n’y a pas de miracle, la solution reste dans l’assiette, la pratique d’exercices adaptés et les massages.

Pour raffermir les fesses, certains aliments jouent un grand rôle. Privilégiez le thé vert, les poivrons rouges et les ½ufs. Mais un bon choix alimentaire s’accompagne aussi de quelques séries de squats régulières pour de fesses en béton et sans cellulite. Pour les fesses molles, flasques ou plates, les squats sont l’exercice idéal. Vous pouvez vous consacrer quelques minutes de squats à la maison pour des fesses plus fermes. Les exercices sont faciles avec ou sans poids et vous avez le choix entre le squat sumo, les fentes ou le squat jump. Un problème de cellulite c’est aussi un problème de poids qui engendre les capitons. Les meilleurs ennemis des capitons restent les sports aquatiques comme la natation, l’aquabike et l’aquagym qui redessinent la silhouette et améliorent l’aspect de la peau d’orange car la résistance de l’eau assure un massage drainant naturel. Et pour les plus courageux, il y a aussi les massages amincissants. Certes c’est douloureux surtout sur les parties où les graisses sont le plus concentrées mais c’est rapide et efficace. Le massage est adapté selon le type de cellulite : adipeuse, fibreuse, aqueuse ou mixte, se référer à un professionnel est conseillé pour avoir un bon diagnostic.

Et le meilleur conseil reste les bonnes habitudes. Les gommages sont conseillés régulièrement car cela permet d’exfolier la peau, d’affiner son grain et d’améliorer la pénétration des actifs de vos crèmes si vous en utilisez. Et avant de sortir de la douche, même après une douche chaude, passez un jet d’eau froide sur vos fesses. Cela va permettre de raffermir les tissus et d’activer la circulation sanguine.

Bien choisir son appareil anticellulite : les bonnes choses à savoir

Rien n’est jamais mieux pour la quête de la beauté et de la perfection. C’est pourquoi, sur le marché, on voit de nombreux appareils qui rivalisent d’efficacité. Différents types d’appareils anticellulite sont proposés mais avec la variété de choix, on s’y perd. Infrarouge, palper-rouler, éléctrostimulation…voici les bonnes choses à savoir pour bien choisir l’appareil anticellulite qu’il vous faut :

-Le palper-rouler : c’est la technique qui permet de déloger la cellulite sur les cuisses, la hanche et les fesses. Des petits appareils qui ont la même efficacité sont désormais disponibles sur le marché et le prix reste abordable. Le mode de fonctionnement repose sur un principe d’aspiration et de massage afin de délivrer les cellules graisseuses et d’éliminer la peau d’orange. Dans les instituts professionnels, ce type d’appareil existe mais en version professionnelle comme le renommé CelluM6 de LPG Systems

-L’électrostimulation : elle constitue à envoyer de faibles courants électriques dans la zone à traiter pour contracter les muscles et éliminer les graisses. Cette technique raffermit la peau et tonifie la silhouette. Les ceintures minceur anticellulite sont des appareils basés sur l’électrostimulation.

-Les infrarouges : c’est un appareil à infrarouge qui chauffe la cellulite pour l’éliminer. Il fait des massages sous-cutanés pour rejeter les toxines et améliorer la circulation sanguine. Grâce à la chaleur, la peau d’orange disparait et la peau est plus ferme.

-La plate-forme vibrante : cet appareil émet des vibrations intenses qui font travailler les muscles en les contractant. Les mouvements éliminent la graisse et effacent la cellulite. Il est possible d’utiliser cet appareil à la maison mais son coût est assez cher. Faire des séances dans une salle de sport avec des exercices physiques adaptés et beaucoup plus rentable. A noter que ce type d’appareil est interdit pour les femmes enceintes, les personnes ayant un problème de dos et d’articulation.

Beauté : des produits anti-cellulite à concocter chez soi

Caractéristique des femmes, la peau d’orange apparaît avec l’âge et colonise des endroits clés tels les hanches, les fesses et les cuisses. Il s’agit de l’effet d’une poche de graisse sous-cutanée qui compresse les tissus conjonctifs. Pour vous aider à éliminer ces capitons désagréables, il existe quelques remèdes de grand-mères très efficaces :

Une huile de massage à appliquer tous les jours avec des gestes circulaires : il s’agit d’un mélange de 200cl d’huile de germe de blé et d’une poignée de feuilles de lierre fraîches à macérer durant 2 semaines dans un contenant hermétique. Il suffit de le filtrer et d’y ajouter deux gouttes d’huile essentielle de romarin avant la toute première utilisation.

Un cataplasme de tranches de pommes de terre crue appliqué durant 15 minutes sous un linge en coton permet de raffermir les tissus conjonctifs.

Pour conforter les tissus sous-cutanés, il existe une recette de compresse à utiliser tous les jours : bouillir 2 litres d’eau avec 3 cuillères à soupe de feuilles de lierre durant deux minutes. Filtrer et laisser refroidir. Il suffit d’en mettre sur un linge et faire une compresse de 20 minutes sur la cellulite.

A part le traditionnel massage au gant de sisal, le gros sel utilisé en friction sur une peau mouillée permet d’éliminer la peau d’orange. Cette technique est conseillée après la douche.

Enfin, le gommage corporel à la fraise revitalise les zones prédisposées à la cellulite. Il suffit de réaliser une mixture à base de 50 grammes de fraises, 50 grammes de concombre non pelé, 2 c à soupe de babeurre, 1.c à soupe de yogourt, 1 jaune d’½uf et 50 gramme poudre d’amande. Une fois déposé dans une boite hermétique, ce mélange se conserve 3 jours au réfrigérateur.

Lutte contre la cellulite : les habitudes alimentaires à adopter

La cellulite a toujours été un fléau pour celles qui veulent garder la ligne ou retrouver leurs corps de jeunette. Voici quelques astuces alimentaires pratiques et efficaces qui vous permettront de chasser ces graisses une bonne fois pour toutes !

En premier lieu, arrêtez d’essayer tous les genres de régime qui vous tombent sous le nez. Au lieu d’affiner votre taille, l’effet yo-yo favorisera le stockage de graisse. En effet, notre organisme a cette fâcheuse habitude de stocker des graisses en prévision des prochaines périodes de diètes et ces réserves se trouvent malheureusement dans les cuisses et les fesses.

Puis, misez sur une alimentation saine et équilibrée à base de légumes et fruits. Parmi ces derniers, l'oignon est un drainant et détoxifiant qui lutte contre les toxines, stimule l'appareil digestif, et diminue le taux de sucre dans le sang ; le poireau est très riche en vitamines A, C et E mais il est cependant faible en calories. De plus, il élimine toutes les toxines accumulées dans notre organisme ; le thé vert est un véritable allié dans la lutte contre la rétention d'eau et prévient la fixation de la graisse ; le céleri-branche aide dans l’élimination de la graisse ; le chou prévient la rétention d'eau ; la papaye lutte contre le collagène dans la cellulite ; le poivron est diurétique et tonifiante et élimine les sucres et les graisses tandis que l'ananas est célèbre pour ses propriétés drainantes.

Enfin, il faut veiller à avoir une alimentation pauvre en sucres et matières grasses, privilégier les protéines qui développent la masse musculaire, diminuer le sel et boire beaucoup d’eau.

10 aliments à privilégier pour un régime anti-cellulite !

Il n’y a, à ce jour, aucun aliment capable, à lui seul, de vaincre efficacement la cellulite. Toutefois, avec une bonne dose de persévérance, une activité physique régulière et un régime alimentaire équilibre, il est tout à fait possible de venir à bout de la cellulite. Parmi les produits à privilégier dans votre hygiène de vie, voici une sélection des 10 aliments incontournables pour un régime anti-cellulite !

- Le céleri branche
Les vertus digestives et diurétiques de ce légume vous permettra d’améliorer votre transit intestinal. Riche en fibres, il lutte efficacement contre la constipation. De plus, notons que les substances donnant le goût amer à ce légume ont le pouvoir d’activer le métabolisme des graisses et de faire “décoller” la cellulite. Peu calorique, le céleri branche est aussi détoxifiant et améliorera l’élimination des graisses.

- Le poireau
Aliment anti-eau par excellence, le poireau vous aidera à vaincre la rétention et par extension, la cellulite. Son action désengorgeante participe également à détoxifier l’organisme.

- L’ananas
Nous pensons souvent, à tort, que l’ananas est un aliment “mange graisse”. Ce n’est pas tout à fait vrai. En réalité, ce fruit contient de la bromélaïne, une enzyme efficace contre la rétention d’eau grâce à ses bienfaits anti-inflammatoires. L’ananas vous aidera à désinfiltrer les tissus. De plus, il ne contient aucun lipide, bon point pour lutter contre la cellulite. Attention toutefois, l’ananas est certes juteux, mais il est riche en sucres.

- Les fruits rouges
Leurs propriétés anti-âge en font de bons antioxydants. De plus, ils favorisent la circulation sanguine et, par extension, le drainage. Les fruits rouges sont donc des alliés anti-cellulite.

- La papaye
L’enzyme qu’elle contient, la papaïne, favorise la digestion tout en aidant à brûler les cellules graisseuses. A privilégier si vous avez une cellulite douloureuse, la papaye a aussi un léger effet laxatif.

- Le persil
Ses propriétés détoxifiantes et diurétiques contribuent à la lutte anti-cellulite. De plus, le persil aide à modérer l’appétit tout en déstockant les graisses accumulées.

- L’aubergine
Aliment “mange graisse” par excellence, l’aubergine a la vertu de capturer les graisses pour en faciliter l’élimination par notre organisme. Très peu calorique, elle a l’avantage d’absorber les graisses consommées pendant les repas. Mais pour que son action anti-cellulite soit efficace, l’aubergine doit absolument être cuisinée sans matière grasse ni être plongée dans la friture.

- L’oignon
Grand allié dans la lutte anti-glycémie, l’oignon vous aidera à diminuer le taux de sucre dans le sang. Mais aussi, c’est un aliment anti-rétention d’eau, idéal pour combattre la cellulite, tout en purifiant l’organisme par l’élimination des toxines.

- Le poivron
Rouge, jaune ou vert, le poivron possède des propriétés tonifiantes tout en limitant le stockage des graisses par notre organisme. En effet, il aide à éliminer une partie des graisses consommées pendant les repas, avant qu’elles ne soient assimilées par le corps. Bon allié pour lutter contre la cellulite.

- Le brocoli
Parmi les nombreuses vertus du brocoli, citons la présence de l’alpha lipoïque, une substance qui contribue à maintenir l’élasticité de la peau. En effet, lorsque les fibres de collagène de la peau durcissent, cela accentue l’effet peau d’orange de la cellulite. Profitez-en, le brocoli est aussi très peu calorique.