Le guide de votre bien-être à domicile

Cellulite

Les massages anticellulite en institut

beauté - femme

© Domenico Gelermo - iStockphoto

Masser, palper, casser, ces maudits capitons, non pas à la main mais à l’aide d’appareils anticellulite. Avec un même objectif : l’éliminer, quelle que soit sa nature (fibreuse, adipeuse ou aqueuse).
  1. Quels sont les appareils anticellulite utilisés en institut ?
  2. La presssothérapie ou comment atténuer la cellulite

Quels sont les appareils anticellulite utilisés en institut ?

Massage mécanique, l’endermologie est un massage mécanique, pratiquée par médecins, et kinésithérapeutes. Elle est également proposée dans de nombreux centres esthétiques dont le personnel a été formé à cette méthode. Très efficace, l’endermologie a été mise au point en 1986 par un ingénieur français pour traiter cicatrices et brûlures. Etendue à l’esthétique, depuis une quinzaine d’années elle permet de remodeler la silhouette. La stimulation cellulaire obtenue reproduit le palper rouler manuel.

L’endermomologie favorise la lipolyse (élimination de la graisse par les adipocytes) et active la circulation veineuse et lymphatique. Le praticien dirige la tête de massage de la machine, véritable prolongement de ses doigts. La méthode inclut des bilans réguliers qui sont établis tout au long du traitement. Ure cure d’attaque de douze séances environ, à raison de deux par semaine. Ensuite, pour maintenir les résultats obtenus, une séance mensuelle est conseillée, tout en respectant, bien entendu, une bonne hygiène de vie.

Le patient, allongé porte un collant intégral facilitant le glissement du bras de la machine. Chaque séance débute par un massage, favorisant la décontraction. Durée : trente-cinq minutes.

La presssothérapie ou comment atténuer la cellulite

De bons résultats dans le traitement de la cellulite aqueuse sont aussi obtenus par une technique de drainage à la fois mécanique et pneumatique. Ce massage est réalisé par une alternance de compressions et décompressions rythmées, adaptées au sujet (six vitesses de pression). Il faut revêtir des bottes en vinyle souple dont les alvéoles se remplissent d’air et exercent en douceur le massage sur les jambes et les cuisses. Le retour veineux est favorisé, entraînant, comme avec le drainage lymphatique, l’élimination des toxines accumulées. Des manchons et ceintures abdominales existent également. Durée : trente minutes. La durée d’une séance est de trente minutes. En prévoir quinze, avec, au début, des rendez-vous rapprochés. Résultat : la perte de volume recherchée et un bien meilleur aspect de la peau. Déconseillé en cas de troubles cardiaques.