Le guide de votre bien-être à domicile

Cellulite

Actualités

Bien choisir son appareil anticellulite : les bonnes choses à savoir

Rien n’est jamais mieux pour la quête de la beauté et de la perfection. C’est pourquoi, sur le marché, on voit de nombreux appareils qui rivalisent d’efficacité. Différents types d’appareils anticellulite sont proposés mais avec la variété de choix, on s’y perd. Infrarouge, palper-rouler, éléctrostimulation…voici les bonnes choses à savoir pour bien choisir l’appareil anticellulite qu’il vous faut :

-Le palper-rouler : c’est la technique qui permet de déloger la cellulite sur les cuisses, la hanche et les fesses. Des petits appareils qui ont la même efficacité sont désormais disponibles sur le marché et le prix reste abordable. Le mode de fonctionnement repose sur un principe d’aspiration et de massage afin de délivrer les cellules graisseuses et d’éliminer la peau d’orange. Dans les instituts professionnels, ce type d’appareil existe mais en version professionnelle comme le renommé CelluM6 de LPG Systems

-L’électrostimulation : elle constitue à envoyer de faibles courants électriques dans la zone à traiter pour contracter les muscles et éliminer les graisses. Cette technique raffermit la peau et tonifie la silhouette. Les ceintures minceur anticellulite sont des appareils basés sur l’électrostimulation.

-Les infrarouges : c’est un appareil à infrarouge qui chauffe la cellulite pour l’éliminer. Il fait des massages sous-cutanés pour rejeter les toxines et améliorer la circulation sanguine. Grâce à la chaleur, la peau d’orange disparait et la peau est plus ferme.

-La plate-forme vibrante : cet appareil émet des vibrations intenses qui font travailler les muscles en les contractant. Les mouvements éliminent la graisse et effacent la cellulite. Il est possible d’utiliser cet appareil à la maison mais son coût est assez cher. Faire des séances dans une salle de sport avec des exercices physiques adaptés et beaucoup plus rentable. A noter que ce type d’appareil est interdit pour les femmes enceintes, les personnes ayant un problème de dos et d’articulation.