Le guide de votre bien-être à domicile

Cellulite

La cellulite adipeuse, un fléau pour les femmes… et les hommes

beauté - femme

© Domenico Gelermo - iStockphoto

La cellulite adipeuse résulte d’une alimentation trop riche en graisses et d’un manque d’activité. Elle touche aussi les messieurs qui n’ont plus vingt ans. Ils présentent alors un tour de taille quelque peu avantageux. Cette « adiposité », est localisée sur l’abdomen (les fameuses poignées d’amour).
  1. La cellulite adipeuse, gare aux rondeurs
  2. Les bons réflexes d’une alimentation anticellulite adipeuse
  3. Un menu type d’attaque anticellulite adipeuse
  4. Surveillez votre indice de masse corporelle (IMC)
  5. Pratiquez la gymnastique et sport

La cellulite adipeuse, gare aux rondeurs

Une alimentation trop riche en graisses se traduit par des rondeurs au niveau des fesses, à l’intérieur des cuisses et des hanches. Elle forme aussi ce véritable fléau pour les femmes soucieuses de leur silhouette : la « culotte de cheval ».

Associée au manque d’activité, à la prise d’½strogènes, le corps répond en activant le stockage des graisses. En pinçant la peau, celle-ci prend un aspect granuleux. La cellulite adipeuse est molle, non douloureuse. Le palper rouler manuel ou mécanique permettra de casser les capitons graisseux.

Les bons réflexes d’une alimentation anticellulite adipeuse

Quelques règles de base. Buvez au moins un litre d’eau par jour, du thé, des tisanes. Redécouvrez si vous les supportez, les laitages (20 % de matière grasse) car le calcium favorise le déstockage des graisses. Mangez légèrement le soir.

Les protéines

Favorisez les protéines, bonnes pour les muscles, elles aident à lutter contre la cellulite. Consommez des poissons gras (omégas 3), au moins trois fois par semaine, crus, marinés, à la vapeur ou pochés. Les coquillages et les crustacés sont également autorisés. Sélectionnez des viandes maigres (jambon, poulet, dinde, sans la peau) et des ½ufs, les autres jours.

Haro sur le gras et le sucre !

Le gras et le sucre sont les ennemis à combattre. Adopter de nouveaux réflexes alimentaires. Veillez à une alimentation pauvre en graisses, riche en minéraux et vitamines. Attention aux plats industriels, dont l’objectif est d’intensifier la saveur en forçant sur les sucres et les matières grasses Rayez de votre l’alimentation les viandes grasses comme le porc. Supprimez les sucres industriels et les sucres rapides (sucreries, gâteaux, sodas). En conséquence, fuyez les graisses cuites, fritures et charcuterie, les sodas sucrés. Limitez le beurre, la crème et toutes les préparations dérivées. Mal assimilés par l’organisme, toutes ces graisses sont directement stockées dans les adipocytes. Limitez le sucre, y compris les desserts !

Les fruits et légumes frais

Dans le registre du régime anticellulite adipeuse, intégrez des fruits et légumes frais, favorisant le métabolisme (ils boostent le drainage). Consommez les fruits en-dehors des repas. En effet, la consommation de sucre après le plat principal provoque une sécrétion d’insuline enclenchant le stockage des graisses absorbées précédemment.

Les sucres lents

Privilégiez les sucres lents : pâtes er riz complets, céréales et pain, complets. Les légumineuses (lentilles, pois cassés), riches en protéines et en fibres, maintiennent le taux d‘insuline à un niveau constant et évitent donc tout risque de fringale irrépressible ! De plus, les sucres lents stimulent le drainage et procurent un sentiment de satiété.

Un menu type d’attaque anticellulite adipeuse

Le matin, un thé sans lait, ni sucre ni même un édulcorant. Un bol de céréales ou deux galettes de riz. Une compote de fruits sans sucre. Un fromage blanc à 20 % de matières grasses, quelques noix. A midi : une assiette de crudités avec une cuillerée à café d’huile d’olive, une viande maigre, un poisson ou deux ½ufs, des flageolets, des pâtes ou du riz complet (sucre lent). A quatre heures, une collation en choisissant parmi les aliments suivants : fruit frais ou deux abricots secs, ou une quelques olives noires, ou quelques noix, 30 grammes de chocolat noir. Et le soir : des protéines encore : poisson, ½uf, viande maigre, un potage de légumes verts et une tisane.

Surveillez votre indice de masse corporelle (IMC)

Dans le cas d’une cellulite adipeuse, il est important de connaître son IMC afin d’établir une stratégie pour perdre, certes, de la cellulite mais également du poids. L’IMC est calculé en fonction de l’âge, de la taille, du sexe et de la corpulence d’un individu. Il s’obtient en divisant le poids (en kilos) par la taille (en mètres) au carré. Ainsi, l’IMC d’une femme de quarante ans, mesurant un mètre soixante dix et pesant quatre vingt kilos sera (80/ (1,70 x 1,70 = 2,89 - 70/2,89 = IMC : 27,68). Un IMC de 27,68 correspond au profil de référence « embonpoint ». Pour appartenir à un profil « normal » pour cet âge, son IMC devrait se situer entre 25 et 27. Un médecin établira donc un programme pour une perte de poids avec cet objectif.

Pratiquez la gymnastique et sport

Pour brûler les graisses stockées de la cellulite adipeuse, privilégiez les sports d’endurance : marche, natation, vélo. Les citadins pourront acquérir un vélo d’appartement. Pratiquez l’activité choisie régulièrement, au moins pendant trente minutes.